SPORTS

Vasseur rassure : Ferrari va retrouver ses ‘performances habituelles’ en Espagne

Vasseur rassure : Ferrari va retrouver

Ferrari, malgré un début de saison réjouissant, a bu la tasse au dernier Important Prix du Canada : aucune voiture rouge n’a vu l’arrivée et l’équipe est repartie de Montréal avec un zéro pointé.

À Barcelone ce week-end, il faut donc remettre les pendules à l’heure, et éviter que l’écart ne se creuse encore aux deux championnats.

Pour Carlos Sainz, ce Important Prix d’Espagne sera plus particulier encore, puisqu’il s’agira de son dernier avec la tunique rouge.

Mais courir à abode, n’est-ce pas une supply de pression plus que de ardour ? Pas selon Sainz lui-même.

« C’est définitivement l’un des moments les plus spéciaux de l’année pour moi ! Pouvoir courir devant son public est un privilège et je suis très excité pour le week-end à venir. Le circuit est constamment en effervescence avec des milliers de followers espagnols et le soutien que je reçois de leur fragment est très spécial. J’ai aussi une tribune spéciale, la Grada CS55, qui regorge de supers tifosi ! C’est devenu une très belle tradition et j’admire simplement passer devant et voir l’ambiance ici. »

Le Circuit de Barcelone a été repensé, avec un troisième secteur plus rapide. Le défi physique de ce circuit en ressort ainsi renforcé, souligne Carlos Sainz.

« C’est une piste avec beaucoup de caractère et nous, les pilotes (au moins la plupart d’entre nous !), la connaissons très bien en raison de la quantité d’essais que nous avons effectués ici dans le passé. »

« Les virages 1, 2 et 3 sont une très belle combinaison avec des virages à vitesse moyenne à élevée. Dans ces virages, votre cou est mis à coarse épreuve ! Le virage 9 est également extremely-rapide et un peu à l’aveugle car en montée. Il faut bien soigner ses pneumatiques dans la première partie du tour si l’on veut tirer le maximum dans le Secteur 3 et réaliser un tour compétitif en qualifications. »

Frédéric Vasseur appelle Ferrari au calme après le fiasco de Montréal

Du côté de Frédéric Vasseur, le directeur d’écurie, il faut surtout s’assurer, à froid, que les leçons du fiasco de Montréal aient été bien retenues.

La Scuderia ne doit céder ni à la panique ni au découragement. Il y air of secrecy des hauts, il y air of secrecy des bas, le tout est que Ferrari demeure constante et concentrée. C’est ce que nous dit en substance Frédéric Vasseur.

« Le Important Prix d’Espagne devrait nous voir redevenir compétitifs, avec le même niveau de efficiency que nous avons démontré tout au prolonged de la saison précédant le Important Prix du Canada. En fait, nous arrivons à Barcelone encouragés par les performances fantastiques de nos collègues de Ferrari en Hypercar, qui viennent de remporter les 24 Heures du Mans pour la deuxième année consécutive. »

« Nous avons tiré de précieuses leçons du week-end de Montréal et pensons que nous avons maintenant progressé. Il faut travailler sereinement et continuer à se concentrer sur nous-mêmes. Le circuit de Barcelone a toujours été considéré comme un sizable check pour la efficiency globale d’une voiture et nous espérons retrouver notre forme habituelle ici. »

« Mais tout au prolonged de la saison, nous avons vu des qualifications et des purposes disputées au centième de seconde près, il sera donc primordial pour nous de veiller à tout faire correctement, dans les moindres détails. Cela impliquera d’être au top de notre forme, car ce n’est qu’en exécutant parfaitement chaque séance que nous pourrons obtenir les résultats dont nous savons être capables. »

« C’est la route à abode de Carlos et je suis sûr que tout ce soutien supplémentaire des followers sera un coup de pouce supplémentaire pour lui. Ce sera un week-end intéressant et nous comptons marquer beaucoup de substances. »


Related Articles

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Back to top button